Emplois de Météorologues et climatologues au Canada

Salaire

81 180 $
Ce salaire est un estimé moyen entre les différents degré de diplômes d'études existants pour cette carrière. Cliquez ici pour voir un aperçu du salaire par type de diplôme.
Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent : 71 230 $
Certificat ou diplôme postsecondaire inférieur au baccalauréat : 68 220 $
Certificat, diplôme ou grade universitaire au baccalauréat ou supérieur : 82 430 $

Stabilité de la carrière

Stable
La stabilité de la carrière est basée sur la projection du nombre d'emplois générés par ce domaine de travail en 2022.

Conditions d'accès à la profession

  • Un baccalauréat ou une maîtrise en sciences en météorologie, en sciences de l'atmosphère ou dans un domaine connexe est exigé.
  • Un doctorat est habituellement exigé pour accéder à un poste de chercheur en météorologie.
  • Une formation donnée par Environnement Canada est offerte aux météorologues opérationnels travaillant au service du gouvernement fédéral.
  • L'adhésion à la Société canadienne de météorologie et d'océanographie ou, au Québec, à l'Association professionnelle des météorologistes du Québec, sont offertes, mais facultatives, pour les météorologistes qualifiés.

Aperçu du travail

Les météorologistes et les climatologues font des analyses et des prévisions météorologiques, donnent des consultations sur les phénomènes atmosphériques et effectuent des recherches qui portent sur les processus et les phénomènes météorologiques, climatiques et atmosphériques. Ils travaillent dans tous les niveaux de gouvernement, des entreprises de ressources naturelles et de sociétés de service public, les médias et des sociétés privées d'experts-conseils, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Fonctions principales

  • analyser et interpréter les données provenant des stations météorologiques, des radars et des satellites, et des modèles de production informatique;
  • produire des prévisions météorologiques et fournir des services de consultations météorologiques à des secteurs industriels comme l'aviation, la marine, l'agriculture et le tourisme, ainsi qu'au grand public;
  • diffuser les prévisions et rapports météorologiques au grand public par différents moyens, dont la radio, la télévision, la presse écrite et Internet;
  • faire de la recherche portant sur les processus et les facteurs qui agissent sur les phénomènes atmosphériques, les conditions météorologiques et le climat, la dispersion atmosphérique et les mutations physiques et chimiques des polluants et fournir des services d'expertise à ces égards;
  • élaborer et mettre à l'essai des modèles mathématiques météorologiques ou climatiques conçus sur ordinateurs, pour l'expérimentation ou pour les prévisions;
  • analyser les répercussions des projets industriels et de l'activité humaine sur le climat et la qualité de l'air et collaborer avec les experts en sciences sociales, en génie et en économie pour élaborer des stratégies d'atténuation qui conviennent;
  • participer à des études de l'effet des conditions météorologiques sur l'environnement;
  • donner des conseils et des suggestions à des organismes privés, des professionnels ou des chercheurs concernant l'usage et l'interprétation d'information climatologique;
  • donner des conférences scientifiques, publier des rapports, des articles ou des textes de vulgarisation pour les spécialistes, les usagers ou le grand public;
  • participer, au besoin, à la conception et à la mise au point de nouveaux équipements et de nouvelles méthodes de collecte de données météorologiques, de télédétection ou autres applications connexes.

Exemple(s) illustratif(s)

  • climatologue
  • hydrométéorologue
  • météorologiste spécialiste de la qualité de l'air
  • météorologue
  • météorologue opérationnel/météorologue opérationnelle
  • prévisionniste en météorologie

Trouvez un emploi dans ce domaine

Appliquez pour cet emploi!